Éric Desroches est un investisseur immobilier à succès que j’ai rencontré il y a quelques mois. Il possède plusieurs qualités pour réussir dans le domaine. La plus impressionnante sans doute est cette paix intérieure qui l’habite, cette sagesse remarquable dont il fait preuve alors qu’il n’a que 31 ans.  En quelques années, il a réussi à bâtir un parc immobilier qui vaut aujourd’hui dix millions de dollars. Son secret? Il a su affronter ses peurs. Et il est passé à l’action.

L’immobilier est une entreprise comme les autres. Comme dans tout domaine, certains individus réussiront alors que d’autres tourneront en rond.

Pourquoi y a-t-il des entrepreneurs qui réussissent et d’autres qui font faillite après quelques années ? Des vendeurs qui fracassent des records de ventes pendant que d’autres arrivent à peine à joindre les deux bouts ? Pourquoi certains investisseurs cumulent-ils des centaines de logements alors que d’autres se découragent après quelques mois de recherche, sans avoir rédigé une seule offre d’achat ?

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte lorsque vient le temps d’analyser la réussite et l’échec, mais on pourrait résumer ainsi : c’est l’individu derrière l’entreprise qui fait la différence.  Votre réussite immobilière dépendra de la façon dont vous vous développez personnellement. Plus vous travaillerez sur vous, meilleurs seront vos résultats.

Comme le disait Hilary Hinton Ziglar, motivateur américain et auteur d’une trentaine d’ouvrages à succès dont Rendez-vous au sommet : « Ce qu’on obtient en atteignant nos objectifs n’est pas aussi important que ce que l’on devient en les atteignant. »

Voici cinq peurs qui freinent souvent les rêveurs immobiliers. Lire la suite...

Référence: Les Affaires, blogue Yvan Cournoyer, 24 janvier 2018