Qu’on soit parent ou grands-parents, on désire tous que notre maison soit sécuritaire pour nos enfants ou petits-enfants. La pièce la plus importante à sécuriser est sans contredit la chambre où dormira bébé puisqu’il y passera du temps sans surveillance.

De 0 à 2 ans, un enfant a besoin qu’on ait des yeux tout le tour de la tête! Certains gestes proposés dans cet article pour sécuriser votre maison vous sembleront évidents… alors que d’autres vous avaient totalement sortis de la tête!

 

Le mobile du berceau doit avoir une solidité sans faille et être loin de la portée de bébé.

Le mobile du berceau doit avoir une solidité sans faille et être loin de la portée de bébé.

 

1— Faire un examen du mobile

Les bébés mettent tout dans leur bouche et les petits morceaux peuvent être fatals. La plupart des mobiles qu’on place aux dessus des berceaux sont sécuritaires bien que certains conseillent de ne jamais rien mettre au-dessus d’un lit d’enfant. Les mobiles artisanaux (qu’on fait nous-mêmes) sont souvent plus à risque. Vérifiez leur solidité!

 

2— Éloigner les rideaux des sorties d’air chaud

Les nouvelles maisons sont dotées de calorifères qui se ferment automatiquement lorsque quelque chose obstrue le passage de l’air, comme la présence de rideaux. Si ceux qui se trouvent dans la chambre de bébé n’ont pas cette fonctionnalité, il est peut-être mieux d’opter pour des stores ou des rideaux courts. Tout pour éviter un incendie causé par un tissu surchauffé.

 

3— S’assurer qu’il n’y ait rien à la portée de bébé

Un bébé qui agrippe un objet peut avoir une force étonnante. Lorsqu’il se trouve seul dans son lit, il ne devrait pas pouvoir attraper les objets à travers les barreaux. Le mobile devrait aussi être loin de sa portée.

 

Le mobilier devrait être fixé au mur pour éviter qu’il tombe sur un enfant.

Le mobilier devrait être fixé au mur pour éviter qu’il tombe sur un enfant.

 

4— Un mobilier à toute épreuve

En ouvrant les tiroirs et en tentant de grimper sur le mobilier, le bambin peut causer un débalancement dangereux. La plupart des meubles viennent avec des composantes permettant de les fixer au mur de nos maisons. Lorsqu’on a des enfants, il devient important de le faire, même si l’idée de faire des trous dans nos murs nous rebute!

 

5— « Tourner » les coins ronds

Quand le tout-petit commence à se déplacer à quatre pattes, certains meubles peuvent devenir problématiques en raison de leurs coins à angle droit. Pour diminuer les risques de blessures, il suffit de se procurer des cornières protectrices qui adouciront les coins pointus.

 

6— Retirer les objets massifs du lit

Lorsque bébé est naissant, il n’a pas le réflexe de tourner sa tête s’il respire mal en raison d’une peluche, d’un coussin ou d’une couverture épaisse. Un lit vide est peut-être moins design, mais c’est plus sécuritaire! Pour l’enjoliver, les contours de textiles pour berceau sont idéaux.

 

Il est facile d’empêcher bébé de mettre ses doigts dans les prises de courant grâce à des dispositifs vendus en quincaillerie.

Il est facile d’empêcher bébé de mettre ses doigts dans les prises de courant grâce à des dispositifs vendus en quincaillerie.

 

7— Des prises de courant à l’épreuve des curieux!

Les prises de courant des maisons récentes ne sont généralement pas un problème. Elles sont conçues pour que les doigts ne puissent pas y pénétrer ou encore qu’il soit très difficile de brancher un appareil électrique. Par contre, si vous demeurez dans une résidence plus ancienne, se procurer des protections est la solution.

 

8— Gare aux stores à corde

La plupart des stores sont dotés de cordes ou chainettes servant à modifier leur position. Certains modèles possèdent des cordes si longues qu’elles représentent un risque de strangulation pour un enfant. Optez plutôt pour un store qui n’a pas de chaîne ou du moins assurez-vous que celle-ci soit hors de la portée des petits.

 

9— Une table à langée antichute

Les tables à langer sont habituellement équipées d’une ceinture qui empêche l’enfant de tomber du meuble. D’autres sont formées de hauts rebords limitant les chutes. Un simple matelas mince déposé sur un bureau n’est pas conseillé.

 

Les rebords de fenêtre sont attirants pour un enfant… et les chutes sont vite arrivées!

Les rebords de fenêtre sont attirants pour un enfant… et les chutes sont vite arrivées!

  •  
  •  
  •  
 

10— Bloquer l’accès à la fenêtre

À quoi ressemblent les fenêtres de la chambre de l’héritier? Un enfant curieux sera tenté de se jucher afin d’observer ce qui se déroule à l’extérieur. D’ailleurs, les fenêtres modernes sont souvent larges et possèdent un rebord facile d’accès. Mieux vaut bloquer l’accès pendant quelques mois.

Ces 10 gestes à ne pas oublier pour sécuriser la chambre d’un tout-petit vous assureront une tranquillité d’esprit à la maison. N’hésitez pas à examiner le reste de la résidence!