Source: https://www.larenovation.ca/ L'installation électrique d'une maison

L'installation électrique d'une maison est un des éléments les plus importants lors de sa construction, ou sa rénovation, car le circuit électrique comporte un potentiel élevé de cause d'incendie, ou de blessures graves. Au Québec on doit faire appel à un électricien afin de faire ce type de travail. Assurez-vous qu'il est légal de faire ce type de rénovation vous-même dans votre région.

Il existe des normes très strictes pour la pose et le branchement des items qui vont alimenter une maison en électricité. Ceci est pour s'assurer que l'installation et l'utilisation du réseau électrique qui achemine le courant aux items qu'on branche sur celui-ci ne représentent pas de danger potentiel. C'est pourquoi on doit faire appel à un entrepreneur électricien pour toute modification à l'installation électrique d'une résidence.

L'électricité est acheminée dans la maison par le réseau électrique, qui entre par un tuyau qui empêche les animaux de l'abîmer, et va se brancher à un interrupteur principal, puis va à un panneau électrique de contrôle. L'interrupteur principal, qui peut être inclus dans le panneau électrique, sert à couper l'arrivée de l'alimentation du réseau électrique aux différents fusibles ou disjoncteurs de protection.

Électrique
Entrée électrique d'une maison

Le courant passe par le disjoncteur, qui alimente un réseau de câbles des circuits, qui passent dans les différentes boîtes électriques installées dans les murs et plafonds. Ces boîtes métalliques servent à y fixer les câbles d'alimentation, et à l'installation des prises, interrupteurs, plafonniers... La boîte électrique va contenir et sécuriser les connections entre les fils et les accessoires de branchement, pour nous protéger de tout danger d'électrocution.

Le câblage comporte au moins 3 fils pour l'alimentation de 120 volts qui alimentent les prises et plafonniers des pièces, et 4 dans le cas d'un voltage de 220 volts qui alimente un poêle, une sécheuse, ou autre accessoire qui a un besoin plus considérable en énergie.

Électrique
Exemple de branchement d'un interrupteur

Un code de couleur est utilisé pour identifier les différents fils qu'un câble d'alimentation comporte. Celui-ci peut changer d'une région à l'autre, et il faut donc s'assurer de la marche à suivre qui s'applique à votre location. Au Canada, le fil blanc, ou neutre, n'est pas actif, sauf si le circuit est fermé pour alimenter un appareil. Les fils noirs et rouges sont des fils actifs, qui acheminent la charge dans le circuit. Le fil vert, ou sans gaine, est le fil de mise à la terre qui sert de protection contre les courts-circuits.

Électrique
Exemple de code de couleur des câbles électriques

Le branchement des prises et interrupteurs du circuit électrique d'une maison doit être fait selon des normes strictes, pour éviter tout danger de feu ou de blessures. Selon la configuration du circuit, la façon d'y brancher les appareils va changer et on doit s'assurer de la bonne façon de le faire pour répondre aux normes de votre région.

Naturellement, quand il est permis de faire certaines rénovations ou réparations à notre circuit électrique, comme remplacer une prise murale ou un interrupteur abîmé, on doit alors vraiment savoir ce que l'on fait. Si on n'est pas assez familier avec les normes et spécifications, on risque de s'électriser, d'endommager nos équipements, ou même causer un incendie.

En général, il est préférable de faire exécuter le travail par un électricien compétent, dès qu'on doit modifier la configuration, ou faire une rénovation du circuit électrique de quelque façon que ce soit. Il saura prendre les précautions nécessaires pour effectuer le remplacement, mais aussi s'assurer que le travail est fait de façon sécuritaire et dans les normes dictées par la régie du bâtiment.

 

La rénovation et entretien d'un escalier

Les escaliers sont présents partout autour de nous, et nous servent à passer d'un niveau à un autre aisément.

Les escaliers peuvent être faits de différents matériaux, en bois, en métal, en marbre, en fibre de verre... mais elles ont toutes la même fonction, permettre de monter et descendre d'un étage à un autre.

Le matériel utilisé pour construire l'escalier dépend du cachet décoratif que vous voulez obtenir.

Les escaliers sont faits de marches disposées sur des limons qui sont les pièces inclinées qui forment la pente entre les deux niveaux. Les contre-marches sont les pièces verticales qui sont posées au fond de la marche pour fermer le dessous de l'escalier. La rampe est installée pour que les gens puissent s'y tenir en descendant l'escalier. La pose de la main courante doit donc être bien solide.

Dessin de l'installation d'une main courante (rampe d'escalier)

Les marches de l'escalier ne doivent pas êtres trop hautes, de 7 à 9 pouces est habituellement la norme de hauteur. Si vous faites des marches trop hautes, votre escalier aura une pente plus raide et donc plus dangereuse. La profondeur de la marche doit permettre de poser le pied incluant le talon.

Image de l'installation des marches et contre-marches d'escalier

Les marches peuvent être de bois, comme le chêne, le pin... ou être de bois pressé et ensuite recouvert de tapis ce qui est plus économique. Il faut tout de même utiliser un revêtement qui n'est pas glissant.

Dessin d'un escalier et la rampe

Pour fabriquer un escalier, vous devez calculer la longueur des limons de l'escalier et le nombre de marches que vous aurez. Ceci se fait en calculant l'hypoténuse d'un triangle à angle droit. L'utilisation d'un ruban à mesurer en centimètres va vous faciliter la tache pour le calcul de la longueur des limons de l'escalier.

Vous devez dessiner les limons de l'escalier avec une équerre en calculant la profondeur et hauteur des marches. Après une bonne vérification vous pouvez découper les limons et faire l'assemblage des limons, marches et contremarches de l'escalier. Naturellement, avec le temps, il faut faire la rénovation d'un escalier pour le conserver en bon état.

Les rénovations d'extérieurs de votre maison

Les travaux de rénovations extérieurs d'une maison sont toujours importants, car ils sont visibles, et font partie de la décoration. Ils ont souvent une fonction importante, comme la rampe qui aide à monter un escalier extérieur, ou la cabane de jardin pour ranger la tondeuse.

Certains travaux nécessitent les services d'un entrepreneur, mais beaucoup peuvent ce faire assez facilement, si on sait comment. La grande majorité des rénovations extérieures d'une résidence peuvent se faire sans nécessiter une grande panoplie d'outils, mais simplement un peu de dextérité et un bon plan.

Installation de la section de rampe en PVC

Il est assez simple d'installer une rampe en pvc sur un patio ou un balcon, mais faire l'excavation et la construction d'une clôture autour du terrain est un peu plus compliqué. Certains travaux nécessitent un permis de la municipalité, pour faire la construction d'une remise ou un garage par exemple. Il faut toujours vérifier si un permis est nécessaire avant d'effectuer des travaux.

Photo de la charpente de clôture assemblée

Certaines rénovations extérieures peuvent augmenter la valeur de votre résidence, comme faire la pose de pavés, et naturellement augmenter vos taxes municipales. Il faut en tenir compte avant d'entreprendre un projet de rénovation.

Application d'une protection sur le revêtement du balcon

Naturellement, le gel et le dégel vont agir sur le sol et la construction d'une pergola, d'une terrasse surélevée, ou d'une cabane de jardin, doivent être installés en conséquence. On doit planter des piquets assez creux, habituellement 36-42 pouces minimum, pour résister au gel.

Le paysagement et de la décoration extérieure de la résidence sont important afin de lui donner un bon aspect. Les travaux extérieurs doivent êtres bien faits pour mieux rehausser l'apparence de la maison.

 

À la recherche d'un courtier immobilier à St-Jean-sur-Richelieu?