Les transactions immobilières sont des décisions importantes non seulement d’un point de vue financier, mais aussi sur le plan émotionnel. Devrait-on se faire accompagner et conseiller par un courtier avant de prendre une telle décision ?

Malgré l’apparition des services permettant de vendre ou d’acheter une propriété « sans intermédiaire », une forte majorité de gens préfère encore se faire accompagner par un courtier titulaire d’un permis de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ).

« On respecte entièrement le choix des acheteurs et des vendeurs d’agir seuls ou d’avoir recours à un courtier, explique Sofy Bourret, vice-présidente, Communications, à l’OACIQ. Il est important que le public sache quand il est protégé, et de quelle façon. Transiger avec un courtier immobilier ou hypothécaire permet de bénéficier des protections prévues par la Loi sur le courtage immobilier, des protections auxquelles le public n’a pas accès autrement. C’est la principale différence entre les deux pratiques. »

Pour lire la suite: http://www.lesaffaires.com/dossiers-partenaires/immobilier--vous-informer-et-vous-proteger/courtier-ou-pas--comment-decider-si-vous-avez-besoin-dassistance-dans-votre-transaction/598129